Packaging & Speciality Papers

Sappi et GEA : Unir nos forces pour des emballages plus durables

Les papiers fonctionnels Sappi fonctionnent de manière fiable sur les systèmes d’emballage GEA

Düsseldorf, 11 février 2020 – Les solutions d’emballage durables connaissent une forte augmentation de la demande : ils doivent être respectueux de l’environnement, recyclables et offrir en même temps une protection optimale au produit emballé. Le processus d’emballage doit être rapide et fiable, y compris avec des matériaux d’emballage alternatifs. Dans ce contexte, GEA, l’un des plus grands fournisseurs de systèmes pour l’industrie alimentaire, travaille en étroite collaboration avec Sappi, l’un des leaders du marché dans le domaine des papiers d’emballage innovants avec des propriétés de barrière et de scellage.

L’objectif de cette collaboration est de montrer aux fabricants les possibilités d’utiliser des matériaux d’emballage respectueux de l’environnement, comme le papier, et de garantir que le processus d’emballage fonctionne efficacement sur leurs équipements.

 

Les défis de l’emballage en papier

Le papier n’a pas en soi de propriétés de barrière ou de scellement, elles doivent d’abord être transmises au matériau. Sappi travaille depuis plus de dix ans à l’élaboration de papiers dits fonctionnels. Ceux-ci peuvent être recyclés dans le cadre de la gestion des déchets de papier. Cela représente une réelle valeur ajoutée pour le consommateur final, puisqu’il peut tout simplement se débarrasser de l’emballage avec les déchets de papier normaux.

 

Avantages des solutions d’emballage à base de papier

Les forêts et les plantations gérées de manière durable dont Sappi tire les fibres de bois pour ses produits contribuent de manière importante à un environnement intact. Ils constituent des habitats pour les plantes et les animaux, servent de filtres pour l’eau et l’air et réduisent les gaz à effet de serre en stockant le dioxyde de carbone de l’atmosphère. Les papiers fonctionnels de Sappi sont en grande partie fabriqués à partir de cette matière première renouvelable. Cela signifie qu’ils peuvent être directement utilisés pour le recyclage du papier, qui est bien établi. Cela signifie que les fibres sont recyclées plusieurs fois et qu’un cycle fermé de recyclage du papier est créé. « Chez Sappi, nous sommes heureux de pouvoir proposer aux fabricants de produits de marque et aux transformateurs des matériaux pour des solutions d’emballage alternatives. Bien sûr, nous devons nous assurer qu’ils peuvent être utilisés sur les chaînes d’emballage. C’est pourquoi il est si important pour nous d’avoir des partenaires expérimentés comme GEA à nos côtés. Nous travaillons en étroite collaboration pour mettre sur le marché ces solutions d’emballage intelligentes et innovantes », explique Kerstin Dallmann, responsable du marché des solutions d’emballage chez Sappi.

 

Trouver la bonne solution pour chaque demande

Sappi développe la bonne solution d’emballage en papier en fonction du produit et de ses exigences spécifiques, telles que les propriétés barrières ou la scellabilité. « Notre objectif est de fournir aux clients une sorte de boîte à outils dans laquelle ils peuvent sélectionner exactement le type de papier fonctionnel qui convient à leur application et à leurs besoins particuliers. Nous observons un changement significatif dans la prise de conscience sur le marché : de plus en plus de propriétaires de marques et de détaillants nous contactent pour nous demander une solution d’emballage alternative », poursuit M. Dallmann.

Sweets-SnacksUne fois que le papier fonctionnel approprié a été trouvé, on vérifie qu’il convient aux machines d’emballage. Sappi travaille en étroite collaboration avec GEA depuis 2017 pour assurer une bonne transformabilité du papier sur les lignes d’emballage. Grâce à l’ouverture d’esprit et à l’approche pratique des deux côtés, les équipes ont pu progresser rapidement. Sappi a profité de l’occasion pour tester différentes qualités de ses papiers fonctionnels dans un centre de test GEA aux Pays-Bas. Des idées pour optimiser le papier et la machine ont été tirées des essais et des observations. Par exemple, GEA a produit des sacs en papier à partir de Sappi Seal Silk, une solution d’emballage à base de papier avec une forte proportion de matières premières renouvelables. Ce papier innovant possède une dispersion au verso qui lui confère une bonne thermoscellabilité. Il convient aux multipacks et aux emballages alimentaires qui ne nécessitent pas de protection spéciale, comme les bonbons emballés individuellement ou les flocons d’avoine.

Le test Sappi Seal Silk a été effectué sur le GEA SmartPacker TwinTube, un système d’emballage à mouvement continu, orienté verticalement et à grande vitesse, conçu pour les sachets coussins utilisés pour l’emballage de bonbons tels que les bonbons et les friandises à mâcher, les biscuits, les snacks salés, les fruits secs et les noix. « La nouvelle machine est rapide, fiable et modulaire. Même si les exigences en matière d’emballage changent fréquemment, la même machine peut être utilisée, car selon l’application, un seul module doit être remplacé. Cela les soumet à l’épreuve du temps », explique Martijn van de Mortel, chef de produit Emballage vertical chez GEA.

 

Pas de compromis sur la vitesse des machines

SmartPacker-TwinTubeLe SmartPacker TwinTube produit 360 sacs en papier avec étiquetage par minute et est donc aussi rapide que lorsqu’on utilise un film OPP. « C’est vraiment remarquable, car le papier se comporte très différemment du papier d’aluminium. Par exemple, le papier est moins flexible que le film, ce qui est une propriété importante en ce qui concerne l’application verticale. Le papier se déchire aussi plus facilement, pratique pour le consommateur car il facilite l’ouverture du sac, mais c’est un véritable défi pour la production. Mais nous avons pu trouver une solution à ce problème. Un autre avantage du papier est que le profil de scellage ne se déforme pas lorsqu’il rencontre une autre surface, comme c’est parfois le cas avec les films plastiques dont le scellage est encore chaud. Et enfin, le sac en papier est tout simplement beau », déclare Jacques Timmermans, spécialiste des applications de l’emballage chez GEA.

 

Regarder vers l’avenir

Comme le GEA SmartPacker TwinTube est extrêmement flexible, d’autres essais sont prévus dans un avenir proche. Sappi testera les papiers qui offrent une barrière efficace contre, par exemple, la vapeur d’eau, l’huile minérale ou la graisse. D’autres solutions à haute barrière doivent suivre.
Test-Center

« Les alliances et les partenariats fiables sont la clé du succès dans l’industrie de l’emballage. Sappi et GEA sont désormais en mesure de fournir aux propriétaires de marques les meilleurs conseils possibles sur le choix du papier, son utilisation et sa transformation sur les machines d’emballage. Une solution aussi complète représente un réel avantage », résume Kerstin Dallmann.